Nyong et Kellé : le préfet revoit à la baisse les prix  du transport interurbain

Nyong et Kellé : le préfet Chaïbou à la découverte de son unité de commandement

De concert avec les acteurs du secteur transport terrestre desservant le département du Nyong Et Kellé, le préfet Chaïbou a rendu public les nouveaux tarifs de transport applicables dans son département.

Les populations de la ville d’Eseka devant se rendre à Yaoundé débourseront désormais la somme de 2000 Fcfa ; ceux à destination de Douala vont débourser 3000Fcfa ; le transport Eséka-Boumnyebel est dorénavant fixé à 800 Fcfa au lieu de 1.000Fcfa ; tandis qu’Eseka-Lolodorf est désormais fixé à 1500 Fcfa. Ce sont là les nouveaux tarifs de transport officiels, rendus public par le préfet du département du Nyong Et Kellé dans le communiqué radio-presse N°006/Cr/J08/A1 de ce 28 mars 2024.

Lire aussi :Nyong et Kellé : le préfet Chaïbou à la découverte de son unité de commandement 

Ces tarifs résultent des réunions de concertation tenues les 14 février et 26 mars 2024 avec tous les acteurs du secteur d’activité des transports terrestres sur les principaux axes du département du Nyong Et Kellé, indique le préfet Chaïbou.

Lire aussi :Butrans Cam Voyage : 25 ans déjà au service du Nyong-et-Ekellé 

Cette révision à la baisse des tarifs de transport participe sans doute de la volonté de l’autorité administrative de soulager ses administrés. Aussi,  rentre-t-elle en droite ligne de la lutte contre la vie chère que mène le gouvernement malgré l’inflation des coûts du pétrole sur le marché international.

De concert avec les acteurs du secteur transport terrestre desservant le département du Nyong Et Kellé, le préfet Chaïbou a rendu public les nouveaux tarifs de transport applicables dans son département.

Blanchard BIHEL  

0
joy
Joy
0
cong_
Cong.
0
loved
Loved
0
surprised
Surprised
0
unliked
Unliked
0
mad
Mad

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Se connecter

Connectez-vous ou créez un compte dès maintenant pour bénéficier des privilèges de Le Grand Bassa News, et c'est totalement gratuit !