Top 15 des Bassa de l’année : Simon Dupong remet le prix à Audrey Yetna Chicot

Audrey Augustine Ngo Yetna Chicot : l’industrielle au cœur de la coopération Cameroun-Russie

La matriarche qui occupe la cinquième place dans le Top 15 des Bassa de l’année 2023, a reçu son trophée, lors d’une cérémonie haute en symbole, le vendredi 19 janvier 2024. 

Simon Dupong, Directeur de publication du journal Le Grand Bassa –journal qui effectue le Top 15 des Bassa de l’année-, poursuit la série de remise des prix aux différentes personnalités qui figurent dans le classement de l’année 2023. Le vendredi 19 janvier 2024 était le tour de l’immense chef d’affaires que le monde nous envie, la matriarche Audrey Chicot, née Yetna.

Dans le portrait que dresse Le Grand Bassa, d’Audrey Yetna Chicot, on note que cette dame au grand cœur est « ex-mannequin et très habile négociatrice, la patronne de MSMI (Multi services et matériels industriels, une entreprise créée en 2003 et qui excelle dans la fabrication mécanique, la maintenance industrielle, l’industrie de transformation) a lancé Botafogo GSM (Grande Sanaga Maritime), un club de football qu’elle préside et dont le but est de permettre à l’industrie sportive d’avoir un gai visage. Depuis une quinzaine d’années, elle est discrètement positionnée au cœur des relations entre la Russie et le Cameroun. Pour Moscou comme pour Yaoundé, c’est la personne à consulter pour une action d’envergure dans un sens comme dans l’autre… »

« Madame Chicot est tout ce qu’elle est comme femme d’affaires influente dans le monde, mais elle est d’abord issue d’une communauté. Elle fait énormément pour cette communauté et pour le Cameroun, ce qui justifie sa présence dans le Top 15 des Bassa de cette année 2023 », a expliqué Simon Dupong lors de la cérémonie très courue de remise de trophée à la femme d’affaire.

« Etre reconnu par les gens c’est bien, mais par les gens de sa communauté c’est mieux. Je suis donc prophète chez moi. Il m’en faut, je vous prie, deux autres trophées de ce genre, un à Yaoundé, un à Moscou. C’est très important, parce que je veux voir trôner ce trophée à Moscou City, car je suis la seule femme noire, africaine, à avoir un bureau à Moscou City. C’est le seul de tous mes trophées qui y aura de la place. Quand vous avez une place à Moscou City, c’est dire que vous êtes à un niveau très élevé dans le business en Russie. Une enfant de la grotte comme moi, avoir ce bureau depuis un an déjà à Moscou City et c’est le plus grand de mon étage ! Je vous remercie beaucoup et je vais soutenir cette initiative. Nous allons dorénavant prendre 50 exemplaires de chaque numéro du Grand Bassa. Ma joie est immense en ce moment », s’est exclamé la matriarche de 7ème niveau. Qui a écrasé des larmes quand Simon Dupong, dans ses attributs de chef traditionnel, lui a remis un paquet hautement symbolique (en pays bassa) : un régime de plantain et une partie d’une vipère fraiche.

Daniel NDING

1
joy
Joy
3
cong_
Cong.
1
loved
Loved
1
surprised
Surprised
0
unliked
Unliked
0
mad
Mad

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Commentaires

  1. 11 février 2024, 02:02

    Félicitations pour cette noble initiative. Ce n’est qu’ainsi que nous pouvons bâtir notre communauté.

    Cevapla
  2. 14 février 2024, 08:43

    Toutes mes félicitations maman, tu nous sonne de l’espoir, du courage et la force de croire en nos rêves. MERCI DE NOUS MONTRER ET NOUS OUVRIR LA VOIE.

Se connecter

Connectez-vous ou créez un compte dès maintenant pour bénéficier des privilèges de Le Grand Bassa News, et c'est totalement gratuit !