Belles lettres : ‘‘Ce que j’ai vu !’’ de Cabral Libii sous presse

Belles lettres : ‘‘Ce que j’ai vu !’’ de Cabral Libii sous presse

Ce que j’ai vu ! Manifeste pour le changement radical. C’est titre du nouvel ouvrage très engagé que l’homme politique fils d’Edéa, annonce pour le mois de mars prochain. En guise d’amuse-gueule, Cabral Libii a publié l’avant-propos sur son compte Facebook. Rien que le titre dit long sur le livre qui arrive : « De la force de l’expérience à la force de l’espérance : si jeunesse pouvait ! »

Le président du Pcrn ne s’embarrasse pas de gants quand il parle du système gouvernant camerounais qui  « contrôle les ressources de l’État et les fortunes privées ; il impose l’allégeance par diverses manœuvres subtiles aux salariés du secteur public, aux entrepreneurs privés et aux intellectuels ; il se nourrit de la précarité entretenue des masses populaires en raréfiant les ressources au profit d’un petit nombre ; il embrigade les libertés publiques par la répression policière et armée. L’objectif largement atteint, est de réduire le mécontentement populaire à la latence, voire au silence ».

Lire aussi :Cabral Libii Li Ngué Ngué : l’âme bien née ! 

L’avant-propos est aussi un questionnement sur le changement que voudraient les Camerounais, car « même si la volonté de changement chez les Camerounais est ardente dans le propos, et tenace dans les cœurs, elle demeure patiente dans les actes. L’alignement par lassitude, par opportunisme, ainsi que la résignation traduite par l’abandon du champ politique par de nombreux citoyens qui sont conditionnés à n’y voir aucune issue,
sont alors les plus grandes victoires du système gouvernant
 ».

De la magistrature des présidents Amadou Ahidjo et Paul Biya, Cabral Libii n’y voit qu’un même système de gouvernance. La solution du député, c’est une alternance pour mettre fin à ce qu’il appelle un  « cycle politique improductif ». Rendez-vous en mars, livre en main.

Cyrille MATIP

0
joy
Joy
0
cong_
Cong.
0
loved
Loved
0
surprised
Surprised
0
unliked
Unliked
0
mad
Mad

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Se connecter

Connectez-vous ou créez un compte dès maintenant pour bénéficier des privilèges de Le Grand Bassa News, et c'est totalement gratuit !