Simon Dupong : plus de 90% de journalistes Camerounais n’ont pas de carte d’électeur

featured

C’est très facile pour certains de nos confrères de faire les articles sur le taux d’abstention, le taux faible des inscrits sur les listes électorales, sans oublier qu’ils sont aussi des citoyens et doivent par conséquent s’inscrire pour voter le moment venu.

Les journalistes qui ne veulent pas s’inscrire sur les listes électorales doivent être conscients de l’importance de ce devoir civique.

En tant que membres influents de la société et médiateurs du 4eme pourvoir, leur participation aux élections est cruciale pour représenter leur point de vue et celui de la population.
D’après une enquête que nous avons lancée en janvier 2024, sur 100 journalistes rencontrés, 90 nous ont affirmé ne pas être détenteurs de la carte d’électeur. Sur ces 90, 60 ont ajouté ne pas avoir besoin de la carte, encore moins de voter. 20 autres disent n’avoir jamais pensé s’inscrire. Parmi nos sondées, se trouvent des patrons de médias qui expliquent ne pas avoir le temps ni de s’inscrire, ni de voter.

S’abstenir de voter pour des raisons (je vais faire une couverture), peut affaiblir la démocratie en privant le processus électoral de perspectives diverses et réduire la légitimité des gouvernements élus. Les journalistes ont la responsabilité de montrer l’exemple en participant activement à la vie démocratique de leur pays, même s’ils doivent rester neutres dans leur couverture médiatique. En s’abstenant de voter, ils risquent de compromettre leur crédibilité en tant que défenseurs de la transparence et de la responsabilité.

Ainsi, il est important pour les journalistes de reconnaître l’impact positif de leur participation aux élections sur la société dans son ensemble, et de remplir leur devoir civique en s’inscrivant sur les listes électorales et en votant lors des élections.
Le 03 mai dernier, plusieurs journalistes ont célébré la journée internationale de la liberté de la presse, avec un chapelet de revendications, malheureusement qui va faire quoi pour nous les médias si nous sommes incapables nous-mêmes de faire nos choix ?
Les journalistes jouent un rôle important dans la société en tant que gardiens de la démocratie et de l’information.

Lire aussi :Simon Dupong parle de la Journée mondiale de la liberté de la presse 
S’inscrire sur les listes électorales et voter est important pour plusieurs raisons. Tout d’abord, cela leur permet de participer activement à la vie démocratique du Cameroun et de contribuer à façonner l’avenir politique.

En tant qu’acteurs clés de la société, leur engagement politique renforce leur légitimité et leur crédibilité comme on peut le constater dans certains corps de métier comme l’avocature où sur 197 pays que compte le monde il y a déjà eu 42 présidents de République Avocat, 26 médecins et autres, mais un seul journaliste : un Français au nom de Paul Deschanel qui a été Président de la République Française du 18 février au 21 septembre 1920 soit 7 mois et 03 jours de mandat.

Alors, en s’inscrivant sur les listes électorales et en votant, les journalistes envoient un message fort sur l’importance de la participation citoyenne et encouragent leur public à faire de même.

Leur exemple peut inspirer d’autres personnes à exercer leur droit de vote et à s’impliquer dans le processus démocratique.

En participant aux élections, les journalistes peuvent mieux comprendre les enjeux politiques et les préoccupations de la population, ce qui enrichit leur couverture journalistique et renforce leur rôle en tant qu’observateurs critiques de la société.

Nous disons que s’inscrire sur les listes électorales et voter est non seulement un devoir civique pour les journalistes, mais aussi une opportunité d’affirmer leur engagement envers la démocratie et d’améliorer leur compréhension des enjeux politiques, renforçant ainsi leur rôle dans la société alors chers confrères rendez-vous à Elecam.

Par Simon DUPONG

0
joy
Joy
0
cong_
Cong.
0
loved
Loved
0
surprised
Surprised
0
unliked
Unliked
0
mad
Mad

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Se connecter

Connectez-vous ou créez un compte dès maintenant pour bénéficier des privilèges de Le Grand Bassa News, et c'est totalement gratuit !