Lucien Hoth : ce bâtisseur du Nyong et Kellé

Lucien Hoth : ce bâtisseur du Nyong et Kellé

Natif du Nyong et Kellé, il voit le jour le 27 juillet 1973 à Douala. Il est le quatrième d’une fratrie de neuf enfants. Lucien Hoth fait ses études primaires et secondaires entre Douala, Pouma et Edéa. Après l’obtention de son Baccalauréat, il fait le Gabon, la Côte d’Ivoire avant de s’installer en France.

En 2004, Lucien Hoth reçoit un coup de fil alarmant de son père resté au Cameroun, qui lui parle de son état de santé chancelant. Lucien revient au Cameroun rester au chevet de son géniteur. Qui décède le 22 janvier 2005. Il l’enterre et reprend le vol pour la France. L’homme d’affaires a déjà à l’esprit d’investir dans son pays, mais il préfère reculer pour mieux sauter.

En 2008, Lucien Hoth rentre définitivement au Cameroun. Il ouvre une ferme de production de poulets de chair à PK25. Il en sortait 12.000 poulets tous les 45 jours. Il devient l’un des plus grands producteurs de poulets dans la zone Bassa. Se rendant compte de ce que l’immobilier peut représenter comme activité florissante pour le Cameroun, Lucien Hoth acquiert d’énormes espaces qu’il valorise. Il fait obtenir des titres fonciers. Il se lance aussi dans l’activité touristique en construisant les habitations réservées aux couches démunies.

Ce fils de Bot Makak, dans le Nyong et Kellé apporte son soutien à tous les camarades Upécistes qu’il rencontre, un parti dans lequel il milite depuis 1995. Son soutien n’est pas des moindres dans la prise de la commune de Bot Makak par le parti des crabes. Il construit également un complexe hôtelier à Boumnyebel, qu’il appelle le Complexe du relais du Nyong et Kellé, les forages qui fonctionnent 24h/24 et mis gratuitement à la disposition de toute la population. Le Pdg de Hothcom Sarl accompagne les femmes rurales matériellement et financièrement. Son soutien pour les artistes n’est plus à démontrer. Ce qui lui a valu le surnom : « Le banquier du Pape ».

Padorel MBOCK 

0
joy
Joy
1
cong_
Cong.
0
loved
Loved
0
surprised
Surprised
0
unliked
Unliked
1
mad
Mad

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Se connecter

Connectez-vous ou créez un compte dès maintenant pour bénéficier des privilèges de Le Grand Bassa News, et c'est totalement gratuit !