Eseka: Camrail sensibilise les riverains

featured

L’équipe conjointe Ministère des transports – CAMRAIL- Communauté Ba Mbombog et Chefs traditionnels de l’arrondissement d’Eséka.

Lire aussi : 

Chemin de fer…de Regifercam à Camrail, un véritable lien d’amour avec le peuple Bassa

Équipe conduite au nom du Directeur Général de Camrail, Pascal Miny par Dr Gilbert Nkana Pondy, Directeur Général adjoint, a effectué du 14 au 16 février 2024 dans les gares et arrêts de Ngoumou, Otélé, Mom, Minka, Makak, Menloh Maloumè, Eséka, Badjob, Ndog-Bessol, Messondo, Sodibanga, Mandjab et Edea, sa 10ème descente sur le terrain, dans le cadre de la sensibilisation et les échanges avec les populations riveraines quant à l’amélioration continue des offres de services et des conditions de transport voyageurs par rails sur le Transcam l entre Douala et Yaoundé.

Bien que se félicitant des fruits encourageants récoltés jusqu’ici après ces multiples descentes, le Chef de mission a cependant déploré et condamné avec la dernière énergie les agressions dont ont été victimes les équipages de Camrail ces derniers temps par certains hors la loi. Il a par conséquent appelé les populations riveraines à plus de vigilance et à dénoncer auprès des autorités les auteurs de tels actes.


Dr Gilbert Nkana Pondy a aussi condamné l’abattage des arbres et les feux de brousse aux abords des rails. Toutes choses qui constituent un danger et détruisent les installations de Camrail qui, il faut le relever, sont le patrimoine de l’Etat du Cameroun, un patrimoine à préserver jalousement.
Les populations ont également été invitées à éviter d’emprunter les trains marchandises et à avoir un titre de transport lors des voyages.
Pour finir, le DGA a demandé aux différents acteurs de jouer pleinement chacun, son rôle.

         Source: LVNK

0
joy
Joy
2
cong_
Cong.
0
loved
Loved
0
surprised
Surprised
0
unliked
Unliked
0
mad
Mad

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Se connecter

Connectez-vous ou créez un compte dès maintenant pour bénéficier des privilèges de Le Grand Bassa News, et c'est totalement gratuit !