Edéa : un gang de redoutables bandits aux arrêts 

featured

Ils sont un groupe de quatre malfrats. Ils s’appellent Alifa Guibaï, 19ans, Yomba Jérôme, 19 ans, Mbesse Ayinda Darlin Beard 40 ans, et Guibaï Youssoufa alias Bouba 30 ans et cerveau du gang. Ils ont été présentés ce jeudi 15 février au public en présence du Préfet de la Sanaga-Maritime, dans la cour du Commissariat Central d’Édéa.

Ce gang de malfrats qui opérait dans la ville d’Édéa et qui avait des ramifications jusqu’à Douala où résidait le cerveau a, à son actif plusieurs braquages dans des domiciles avec d’importantes sommes d’argent et des objets et appareils extorqués aux nobles citoyens. Les quartiers Mbanda, Mbouè ou Nkongmondo portent encore le triste souvenir du passage de ces bandits de grands chemins.

Grâce à la dextérité des fins limiers du Commissariat Central d’Édéa mis en branle après des renseignements obtenus avec la collaboration du Commissariat Spécial d’Édéa, ce gang qui semait la terreur dans la ville lumière et aux environs a été neutralisé.

L’occasion a été donnée à Cyrille Yvan Abondo, Préfet du Département de la Sanaga-maritime de saluer la bravoure des forces de l’ordre qui ne ménagent aucun effort pour mettre en pratique les instructions du Délégué Général à la Sûreté Nationale relatives à la sécurité des personnes et des biens.

Lire aussi :Santé /Edéa : 1ères journées portes ouvertes du Cma de langue 

Le Divisionnaire Jean Georges Guilibite, Commissaire Central de la ville d’Édéa quant à lui, a rassuré les populations de la présence de la police de jour comme de nuit, pour veiller sur leur sécurité leurs biens. Il a envoyé une menace ferme aux malfrats qui seraient tentés de troubler la quiétude des habitants d’Édéa :  » Je vais leur rendre la ville d’Édéa infréquentable… »

Une mention spéciale a été adressée au Commissaire Principal Brice Zobo’o et à ses éléments du Commissariat du 1er Arrondissement qui ont mené l’opération technique qui a permis la neutralisation de ses dangereux bandits, dont le chef de file a reconnu les forfaits et a imploré le pardon des victimes et de la société.

Edéa : un gang de redoutables bandits aux arrêts 

C’est au Procureur de la République par devant qui ils seront bientôt présentés qu’il revient désormais de décider du sort de ces hors-la-loi.

Bernard BONGA

0
joy
Joy
0
cong_
Cong.
0
loved
Loved
0
surprised
Surprised
0
unliked
Unliked
0
mad
Mad

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Se connecter

Connectez-vous ou créez un compte dès maintenant pour bénéficier des privilèges de Le Grand Bassa News, et c'est totalement gratuit !